Textez vous avec bravoure?

La technologique des communications textuelles est devenue une composante capitale de la vie de tous jeunes professionnels. La plupart d’entre nous communiquent via texto sous une forme ou sous une autre, et ce, plusieurs fois par jour. Mais quand il s’agit de communiquer des opinions déviantes, peu importe qu’il s’agisse d’un débat amical ou d’une forte argumentation, il est toujours préférable de mettre de côté l’appareil électronique, et d’y aller à l’ancienne, en se parlant de vive voix.

Ne soyez pas incompris
Il peut être difficile d’imaginer la vie d’aujourd’hui sans nos jouets à textos, mais encore faut-il constamment se rappeler des sérieuses limitations de nos si convoités et précieux petits appareils. Quand il s’agit d’une conversation par texte, quelque chose de très important est absent; le ton. Nous sommes tous passés par-là, soit de recevoir ou d’envoyer un sarcasme complètement manqué, qui peut parfois nous mener dans de beaux draps – et vite!

Ces sociolectes écris peuvent être facilement mal compris et mal interprétés, ce qui peut mener à des quiproquos plutôt indésirables, pouvant mettre en doute vos intentions, voir même toute votre personnalité.

De lancer un émoticônes à vive allure dans la mêlée peut certainement vous sauver la peau, ou un ironique « LOL » pourrait aussi détendre l’atmosphère! Mais en somme, lorsque la conversation devient sérieuse, concernant le travail ou une relation quelconque, la parole écrite ne nous sert pas très bien.

Afin d’exprimer votre pensée le plus clairement possible, pourquoi ne pas utiliser des applications utiles tel le « face-à-face », appuyer vos propos avec le ton de voix, le langage corporel et les expressions faciales!? Et pourquoi ne pas simplement utiliser votre téléphone en tant que téléphone? De parler à quelqu’un en temps réel, pourrait vous éviter une rupture potentielle, voir même un congédiement.

Voulez-vous vraiment un dossier?
Une autre caractéristique de la communication textuelle qui peut nous jouer un tour, est la trace permanente qu’elle laisse. Bien que ceci soit évidemment bien utile pour plusieurs de nos communications personnelles et professionnelles; quand il s’agit d’un argument avec un associé, un ami, un collègue ou un patron, demandez-vous si vous voulez vraiment que ce dialecte reste en filière. Peu importe ce qui est dit dans les courriels et les textos, peut être conservé, imprimé, envoyé, exhibé à quiconque, selon l’unique désir de l’autre parti. Les conversations en personne ou téléphoniques, sont non seulement plus efficaces, mais sont aussi plus discrète.

Vous n’êtes pas si brave 
Enfin, lorsque les gens argumentent par texto, il semble qu’ils fassent preuve de beaucoup plus d’audace qu’à l’habitude. Cachés derrière leur mur de sécurité virtuel, plusieurs trouvent le courage de dire des choses qu’ils n’ont jamais dites, et qu’ils ne diraient jamais en personne. Très dangereux! Il est plus facile de taper ces mots durs au clavier; votre iPhone n’en sera pas éprouvé, mais pensez plutôt au réel interlocuteur à l’autre bout qui reçoit ce message. Quand il s’agit d’une dispute, suivez le nouveau dicton qui dit : si vous ne le diriez pas en personne, ne le dites donc pas par texte!