Échouez vous à vos résolutions ?

Tous les premiers de l’an nous répétons la même chose : « cette année j’irai au gym plus souvent! », « cette année je serai plus généreux! » ou encore « cette année je mets au rancart la téquila pour de bon! ». Ainsi, année après année, un grand nombre de jeunes professionnels s’assoient sur leurs bonnes résolutions et continuent de faire les mêmes choses et de mener la même vie, sans rien y changer. Il existe quelques raisons pour lesquelles certains échouent leurs résolutions du Nouvel An, mais heureusement, il existe aussi des solutions.

Se fixer des objectifs irréalistes. À première vue, ceci peut sembler servir d’échappatoire, et pour certains s’en est un! Mais de se fixer des objectifs au-delà de nos capacités peuvent aisément et rapidement nous démotiver. D’essayer de couper les glucides de façon totale et drastique, de courir sept jours sur sept et de se lier d’amitié avec notre ennemi du bureau, peut placer la barre trop haute, trop vite. Pour vous éviter l’envie de fuir vos résolutions trop ambitieuses, essayez une méthode plus graduelle, en fixant des objectifs plus petits mais qui prendront graduellement de l’ampleur avec le temps. Vous pouvez aussi établir vos objectifs sur de plus courtes périodes de temps, disons, de janvier à mars, plutôt que sur toute l’année. En s’attaquant à des objectifs plus petits et progressifs, vous vous sentirez moins démoralisés et plus disposés à entreprendre vos résolutions. 

Se fixer des objectifs boiteux. Une des raisons, souvent négligée, pour laquelle nous ne tenons pas nos résolutions, est que nous nous fixons des objectifs trop modestes. Les résolutions servent uniquement à amorcer un changement, à s’améliorer, à embellir nos vies ou créer un impact dans le monde. Si vos résolutions n’ont absolument aucune incidence sur votre vie ou celle des autres, alors à quoi bon même y penser!? Ce n’est pas difficile d’abandonner une résolution boiteuse, alors adoptez-en une qui en vaille la peine et qui vous rendra fiers. 

Ce n’est pas pour vous. Peut-être votre mère vous a-t-elle passé un commentaire ce Noël, votre patron en a fait allusion dernièrement ou vos amis vous en parlent depuis des années, peu importe, cette année vous avez décidé de prendre en considération leurs opinions. Bravo à vous qui savez écouter ceux qui se soucient de vous, et qui considérez ce qu’ils ont à dire, mais veillez à ce que ces profondes résolutions viennent de vous et non qu’elles soient simplement les leurs. Avant de vous laisser emporter par le jugement des autres, demandez-vous d’abord si vous êtes vraiment d’accord avec eux.  Sont-ils de ceux vers qui vous vous tourneriez pour un conseil? Cette nouvelle résolution vous rendra-t-elle heureux? Les résolutions sont très personnelles, et peuvent facilement passer aux oubliettes si elles sont prescrites pour tous sauf pour soi-même.

Personne ne remarquera. Une autre belle façon de ne pas suivre ses résolutions du Nouvel An est de les garder toutes sous silence. Alors que plusieurs JPs aiment s’imaginer qu’ils peuvent tout accomplir seuls, étant responsables et engagés, la vérité est que plus vous avez de compte à rendre, mieux c’est. Rendez-les public!  Parlez-en à votre famille, vos amis, autour de la machine à Cafe, inscrivez-les sur votre calendrier, votre bureau, mettez-les à la vue de tous! Aidez-vous en rendant des comptes à la population! De plus, de recevoir le support des gens vous encouragera certainement dans votre mission.

Plusieurs croient que les résolutions ne servent à rien, mais si elles sont prises de façon appropriée, que ce soit le 1ier janvier ou autre, elles peuvent facilement devenir le « premier jour du reste de votre vie ».